S’INTÉRESSER A UN SEUL ASPECT DE VOTRE ACTIVITÉ EST-IL RÉDHIBITOIRE?

         activité Votre activité de marketing relationnel a deux aspects: la distribution de produits et le développement du réseau.

          Peut-être votre prospect sera-t-il plus intéressé par l’une de ces 2 actions, alors comment faire?

         Si vous vous trouvez face à une telle situation, vous vous demanderez certainement si vous devez parrainer cette personne ou si vous feriez mieux de lui conseiller de s’intéresser à une autre activité.

LES PRODUITS

          Imaginons que votre prospect ait des appréhensions sur le développement du réseau mais présente un intérêt certain pour la distribution des produits. Donnez lui sa chance de réussir et apprenez lui tout ce qu’il doit savoir dans ce domaine. Dans un premier temps, n’insistez pas trop sur le développement du réseau.

          D’autre part, invitez-le malgré tout aux formations concernant le développement du réseau sans le forcer à quoi que ce soit. Avec le temps, en rencontrant d’autres partenaires, il se peut qu’à un moment donné un déclic se fasse.         

          Certaines personnes ont besoin de passer par plusieurs étapes (par exemple observer les autres ou réussir dans un domaine ) avant de se lancer pleinement dans une activité.

activité

          De plus, s’il arrive à développer une clientèle importante, rien ne l’empêche de tomber sur des personnes qui aimeront et achèteront les produits et qui auront à leur tour envie de les distribuer. Dans ce cas,  votre soutien est indispensable et il doit pouvoir compter sur vous pour pallier à son manque d’expérience. Vous devez lui faire comprendre que vous êtes disponible pour lui délivrer la formation nécessaire pour le suivi d’un filleul potentiel.

          Si votre partenaire n’évolue que dans ce domaine et y réussit bien, vous aurez malgré tout 2 retours positifs:

  1. Cela fera grossir votre chiffre d’affaire de groupe et par conséquent, vos commissions.
  2. Peut-être l’aurez- vous sorti d’un mauvais pas (sans emploi, besoin d’un complément de salaire ou de changer d’activité…). Vu qu’il aura lui-même fait ce choix, et s’il se sent soutenu, il s’y épanouira.

          Quoi qu’il arrive, continuez à l’encourager!     

LE DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU

           Votre prospect n’aime pas le côté « vente de produits ».

          1- Si les produits ne lui conviennent pas et qu’il ne se voit pas les utiliser, laissez tomber. Il existe de multiples offres de MLM qui pourront mieux lui convenir. Vous risquez de vous prendre la tête avec une personne qui ne partage pas votre enthousiasme pour vos produits et ce n’est pas le but du marketing relationnel. Ne parrainez pas pour parrainer!

          2-Dans le cas contraire,  les produits lui correspondent mais il bloque sur le côté « vente ». Il a peur de devoir faire du porte-à-porte, des réunions. Il ne voit pas comment il peut se faire une clientèle. Expliquez-lui bien qu’il ne s’agit pas de vendre mais d’aider des gens qui en ont besoin.

         Insistez sur l’importance de les utiliser soi-même, cela doit être une priorité. . Expliquez bien à votre prospect qu’il est beaucoup plus aisé de parler des produits quand on les apprécie soi-même. Ensuite, apprenez-lui comment en parler et les faire connaître à son entourage.

          Votre prospect pourra dans un premier temps les montrer  à ses proches, qui en parleront autour d’eux à leur tour. Insistez sur le fait que l’on n’oblige personne à acheter quoi que ce soit. Nous sommes là pour répondre à un besoin, pour améliorer un confort.

activité

          Expliquez-lui aussi et surtout que le simple fait de consommer ses propres produits, permet de toucher des commissions et donc de démarrer doucement son activité de MLM.

          En parallèle, bien sûr n’oubliez pas de lui apprendre à développer son réseau de partenaires distributeurs.

CONCLUSION

          Avoir en face de vous un prospect qui ne s’intéresse qu’à un aspect de votre affaire n’est donc pas un réel soucis, pour peu que vous sachiez vous y prendre avec lui.

          N’insistez pas si vos prospects ne sont pas prêts pour un aspect ou l’autre de votre activité mais guidez-les habilement. La règle reste toujours la même: Formez vos prospects, ne les abandonnez pas dans la nature!

Bon démarrage dans le marketing relationnel!                             

Evelyne Berrué

 

 

 

 

Cet article vous a plu.

Voici 4 autres articles que vous aimerez:

Si cet article « S’INTÉRESSER A UN SEUL ASPECT DE VOTRE ACTIVITÉ EST-IL RÉDHIBITOIRE? » vous a plu, laissez un commentaire et cliquez sur « j’aime ». J’en serai ravie   😀

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

CommentLuv badge